jeudi 15 mai 2008

Scène… constat….

Il faudrait que je l’alimente de réflexions. Il faudrait que je le pense.

Par je ne sais quelle béance a pu s’infiltrer de quoi rendre possible les faits auxquels je ne m’attendais pas. Que je redoutais certainement, mais que je pensais pouvoir surmonter.

Or là, toute réaction de ma part aurait été pire et le bon tiers de la classe qui assurait l’animation du chahut, lors de l’examen blanc prévu de longue date, aurait joué de la surenchère.

Mais le constat que j’éprouve du mépris pour tous.

Face à moi, une bonne soixantaine d’étudiants. Ce bon tiers qui, donc, assure l’animation. Les tiers restants qui ne pipent mots, assistent, indifférents et/ou amusés, plus ou moins complices et contribuent à ce guet-apens.

Ce bon tiers donc, dont toute l’audace est de me dire qu’ils n’en ont rien à foutre de moi, de leur examen.

Ce bon tiers donc qui me considère comme de la merde… Et que parfois je considère de même.

Après coup, ceci que je remarque : ils n’ont pas plus envie de réussir qu’ils n’ont de crainte d’échouer.

Après coup , ceci : cette contradiction qui les amène à exiger de nous une considération qu’ils n’ont ni pour nous, ni pour leurs études, ni pour l’intelligence.

Comme si tout était permis…

2 commentaires:

yann a dit…

Ou comme si sur-baignés dans un discours dominant ils estiment que leur ressenti vaut pour compréhension, que leur petite existence vaut pour étude du monde...

Bref ils sont dans le... (oui je sais je vends ma soupe).

Sinon j'espère que tu leur a pointé la logique extrême qui pousse quelqu'un a venir devant l'examinateur pour lui dire qu'on ne veut pas faire son exercice.
Un adulte vient ou ne vient pas. Un enfant vient mais rêve que l'exam' soit annulé.

ite missa est !

;)))

Allez courage, si ça peut te rassurer les vieux et les malades sont tout autant prise de tête!!

Et on est bientôt en juin!!!

Hugo a dit…

Prendrais-tu tous les jeunes pour des gens responsables et capables ? C'est une utopie à mon sens. Dès qu'il est donné à un groupe l'occasion d'essayer d'échapper à ce qui le stresse, tu peux être sûr qu'une partie va s'en saisir. Et ça n'a rien à voir avec toi, faut surtout pas le prendre contre soi, c'est juste, pour celui qui fuit un peu ses responsabilités, l'occasion de gagner un peu de temps... Ca me semble bien humain ! L'humain n'est pas élevé en tout, (mal)heureusement !